Ange Gardien ou vieillir chez soi sereinement

Ange Gardien revisite les systèmes de télévigilance classiques et apporte autonomie et sécurité aux personnes âgées.

Vieillir en toute autonomie et en toute sécurité est un des nombreux défis de notre époque.

Si différents systèmes de téléassistance sont disponibles sur le marché (téléphones, boutons poussoir, médaillons, bracelets), ils sont souvent considérés comme intrusifs et contraignants par leurs utilisateurs.

Marc, Patrick, Fred et Christophe, 4 personnalités issues d’horizons différents, ont chacun été confrontés à une situation complexe voire douloureuse d’un senior en difficulté malgré un abonnement d’aide à distance.

En 2014, ils décident de revisiter la téléassistance et de proposer une solution autonome et moins contraignante.

Leur projet Ange Gardien offre ainsi un système de monitoring discret effectué par des bornes intelligentes installées dans les pièces de vie principales.

Ces capteurs vont observer les habitudes de vie de la personne pour pouvoir détecter une situation anormale et alerter les personnes ressources. Ange Gardien propose donc une surveillance bienveillante (les capteurs s’assurent de l’état « normal » de l’occupant) et non pas un système d’alarme à activer par le senior.

Et c’est là tout le défi technologique de cet ambitieux projet en cours de réalisation, puisque le système devra s’adapter au profil spécifique de chaque utilisateur et à son espace de vie.

La collaboration avec le Microsoft Innovation Center a permis le développement d’une plateforme web qui centralise les informations recueillies (mesure de décibels, de la température ambiante, détection de mouvements, etc.), les analyse en temps réel, identifie les niveaux d’alerte éventuels et prévient les proches, le cas échéant.

Collaboration avec le MIC

« Ange Gardien est un projet complexe, toujours en phase de recherche et de développement » explique Marc Bodson, l’un des quatre fondateurs, « travailler avec le MIC nous  a permis de réaliser 75% d’un prototype que nous utilisons aujourd’hui pour trouver des financements complémentaires, puisque la finalisation du projet nécessite l’intervention d’experts dans des domaines très pointus de l’analyse de données et de la technologie. La collaboration avec les stagiaires et les encadrants a été très constructive et fructueuse. Et dans ce processus de 6 mois, nous sommes très heureux d’avoir contribué à forger de nouvelles expériences professionnelles. »

Le « plus » de ce nouveau type de télévigilance, c’est qu’il organisera autour du senior un réseau d’ « anges gardien » composé de proches, de membres de la famille ou aidants susceptibles d’intervenir en cas d’urgence.

Autonomie, sécurité et bienveillance : il faudra encore patienter quelques mois avant d’en profiter, mais … que demander de plus à un ange gardien ?

http://www.ange-gardien.be/

Développement technologique

Le projet Ange Gardien est composé d’une plateforme web .NET MVC pour le tableau de bord et d’API utilisant Twillio en combinaison avec les cognitive services de Microsoft (https://www.microsoft.com/cognitive-services) pour les alertes vocales. Le tout est en communication avec un Raspberry Pi 2 qui s’occupe de la collecte des données et l’automatisation de cette solution est assurée par les scheduler d’Azure.