LES MECS – Première équipe de filles au DevCamp

Saviez-vous que le premier programmeur de l’histoire était une femme ? Ada Lovelace a écrit en 1842 le premier algorithme destiné à être exécuté par une machine, alors que les ordinateurs n’existaient pas encore. Il y a aussi Grace Hopper, une informaticienne américaine qui travailla sur les premiers ordinateurs du monde dans les années ‘50 et qui fut à l’origine du mot « bug ».  Susan Kare a occupé de hautes fonctions, notamment chez Apple. Loin d’être les seules, les femmes ont donc apporté leur contribution dans l’évolution de l’informatique et pourtant, leur présence dans le milieu est particulièrement faible aujourd’hui.

C’est donc avec un réel plaisir que le DevCamp a accueilli cette année une équipe de filles, développeuses et enthousiastes. Nathalie, Sarah, Laure et Christelle ont ainsi déposé leurs valises et leurs PCs vendredi matin au Val d’Arimont et, dépassant vite peur et appréhension, elles se sont lancé le défi d’aborder de nouvelles technologies au travers de la réalisation d’un projet de chatbot.

« Cela alliait un côté très technique et logique à un côté créatif »

Joli challenge pour notre équipe de filles qui ne se destinaient pas à priori aux métiers de l’informatique. Leurs choix s’étaient portés à l’origine vers des études plus « littéraires » (sciences humaines, bibliothécaire, monde de l’édition et histoire). Puis, selon les aléas de leurs parcours respectifs, les rencontres, les opportunités et leur curiosité, elles ont décidé de suivre la formation Web Application Developer chez Interface 3, un centre de formation qualifiante bruxellois favorisant l’accès des femmes aux professions informatiques. « Et là, j’ai vraiment trouvé ce que j’aimais ! », nous explique Christelle. « C’était une évidence !  Cela alliait un côté très technique et logique à un côté créatif. En plus Interface3 nous a initié à plein de langages différents. Au bout d’un an de formation, j’ai fait un stage de 3 mois dans une grande entreprise (SSII) qui m’a proposé un CDI à la fin de ce dernier.  Cela fait un an et demi maintenant que je travaille pour eux et je continue de découvrir de nouvelles choses et de vraiment m’amuser au quotidien ! Que demander de plus ! 🙂 ».

« C’était aussi très intéressant d’observer de nouvelles technologies et d’élargir mes horizons »

Si le DevCamp leurs a permis de tester des choses qu’elles n’ont pas l’habitude de faire (piloter un drone, voir une imprimante 3D à l’œuvre, tester les Hololens, de nouveaux univers et langage…), c’était aussi l’opportunité de vivre le temps d’un weekend une expérience humaine d’échanges et d’entraide dans un cadre verdoyant. « Ce que j’ai préféré, c’est le contact avec les autres participants/le staff. Les gens étaient super intéressants, ouverts, accueillants, … C’était aussi très intéressant d’observer de nouvelles technologies et d’élargir mes horizons (très restreints, il y a 18 mois, je ne savais pas ce qu’était un disque dur) », nous dit Laure.

Nous leurs souhaitons une belle carrière dans l’informatique !

 

Photo d'équipe: Sarah, Christelle, Laure et Nathalie
LES MECS – Sarah, Christelle, Laure et Nathalie
Print Friendly, PDF & Email