Pitchez votre projet – Ecueils à éviter

DSC_1627Au forum Mind&Market de Tournai, j’ai eu le plaisir d’assister à la présentation de 5 projets de startups. Au cours de celles-ci j’ai constaté quelques manquements ou faiblesses sur lesquels je souhaite attirer votre attention pour vous permettre de réussir votre présentation.

L’art du pitch est souvent difficile. Toutefois, sa pratique est indispensable pour tous les chefs d’entreprise et encore plus dans le cas d’une startup qui n’a pas son historique pour parler d’elle.

Lors des présentations Mind&Market, les porteurs de projets ont l’opportunité d’exposer leur activité à des chefs d’entreprises et des experts afin d’obtenir un feedback sur sa faisabilité, son réalisme, mais aussi de trouver des partenaires.

Points d’attention:

  1. Si vous deviez préparer un pitch pour une session telle que celle-ci, le précédent paragraphe serait la clé de voûte de votre préparation. Il définit votre audience et l’objectif de votre intervention. Tout votre discours doit être construit en gardant en permanence à l’esprit ces 2 éléments. Avancez les arguments auxquels votre audience sera sensible et guidez-la dans une histoire qui aboutit naturellement à votre objectif.
  2.  

  3. Ayez confiance en vous! Dans une startup, on investit autant, si pas plus, dans la personne que dans le projet. Lors d’une présentation, vous êtes la partie plus tangible de l’histoire. Le projet c’est vous. Si vous ne vous faites pas confiance comment une personne externe pourrait-elle le faire?Les investisseurs ont l’habitude de dire qu’il est préférable d’investir dans un mauvais projet avec un bon porteur que dans un bon projet porté par la mauvaise personne…
  4.  

  5. Mettez-y de la passion!  Comme pour le point précédent, vous êtes le moteur du projet. Si vous n’y croyez pas, pourquoi les autres le feraient-ils? Il faut donner envie à votre audience d’embarquer dans votre projet que ce soit comme partenaire, investisseur, client ou prescripteur.
  6.  

  7. Racontez ce que vous faites plus que comment vous le faites. On parle plus facilement de ce qu’on maîtrise, de ce qui nous tient à cœur. Lorsqu’on a un profil technique, on a tendance à s’attarder sur la manière dont les choses fonctionnent plutôt que sur le service ou la solution qu’on propose à son client.

    Si beaucoup de gens ont une voiture, très peu sont réellement intéressés par la technologie qui leur permet de se déplacer. Pensez à votre audience !

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’art du pitch, suivez le MOOC Statup Health Checkup. Vous y trouverez aussi les bonnes questions à vous poser pour construire un projet d’entreprise et le présenter de manière percutante.

À la prochaine,

Xavier

xavierbastin@xavierbastin

LinkedIn

Print Friendly, PDF & Email